Tout savoir sur le rat musqué

Publié le 28 mai 2020
Par Corentin B, Rédacteur chez Digitrap

Grâce à Digitrap découvrez comment reconnaître un rat musqué afin de faire face à ces animaux nuisibles !

Le rat musqué est en de nombreux points semblable à son voisin le ragondin et vous allez le découvrir juste ici.

Le rat musqué ou Ondatra zibethicus est un mammifère rongeur semi-aquatique de la famille des muridés. Tout comme le ragondin, il a été importé en Europe vers les années 1905 depuis l’amérique du Nord pour l’exploitation de sa fourrure au début du XXème siècle. Et tout comme le ragondin des colonies entières de rats musqués se sont échappées des élevages ou furent relâchées et abandonnées par les éleveurs durant la crise qui toucha le monde au début des années 1930.

Ses caractéristiques physiques

Le rat musqué doit son nom à des glandes à musc dont celles-ci produisent une odeur servant à marquer le territoire du rat musqué.

Le rat musqué mesure entre 50 à 60cm de long (queue comprise) soit 35 environ sans cette dernière et pèse entre 1kg à 1,5 kg. L’herbivore possède 16 dents dont 4 longues incisives jaunes/oranges dû à son email de protection. Le mammifère possède plusieurs couches de poils, la première qui est la plus apparente est de couleur marron et noir, quant à ses poils situés sous le ventre, ils sont colorés d’une teinte marron penchant vers le gris. Se cache sous son pelage une petite couche de poils fins permettant de se protéger du froid. Néanmoins quand la température devient trop basse, il retourne dans son terrier afin d’hiberner.
A l’aise sur terre comme dans un milieu aquatique, le rat musqué a la particularité de pouvoir utiliser ses incisives en nageant, grâce à ses lèvres formant une barrière étanche derrières elles.
Sa queue aplatie latéralement, noirâtre et écailleuse ainsi que ses pattes à 5 doigts frangés de petits poils en font un très bon nageur malgré l’absence de pattes palmées.

Son environnement

Très peu sociable, le rat musqué vit en grande partie durant la nuit même si il n’est pas rare de le voir en journée. Marais, rivières, étangs, digues, berges et autres cours d’eau sont des endroits de prédilection pour les rats musqués.
La présence permanente d’eau, l’existence de végétation aquatique ainsi que la présence de mollusques sont des conditions favorables à l’installation du rat musqué.
À noter que le ragondin domine le rat musqué, par conséquent, si vous rencontrez un rat musqué c’est sûrement qu’il n’y a pas de ragondin.
Le nuisible vit dans des terriers et des galeries creusées près des berges et dans des huttes en roseaux à la surface de l’eau dont les femelles se servent pour mettre bas.

Reproduction du rat musqué

La période de reproduction des rats se situe de mars à octobre et c’est donc durant ce lapse de temps que les femelles peuvent mettre bas. Avec deux à trois portées dans l'année, les femelles ont 6 à 7 petits, en moyenne par portée soit au total entre de 12 à 21 jeunes rats par an. La période de gestation est de 29 à 30 jours et la maturité sexuelle est atteinte à l’âge d’un an.

Prédateurs du rat musqué

Tout comme le ragondin, le rat musqué a des prédateurs naturels en Amérique du Nord, hors en Europe il n’en a presque pas. Seuls quelques fouines, vison, loutre, chat, chien et renard ne s’attaque qu’aux rats musqués et seulement les progénitures. Sans véritables prédateurs et avec une reproduction rapide, l’espèce prolifère et devient surpeuplée.

Quel est l’impact environnemental du rat musqué ?

Il est important de lutter contre la prolifération du rat musqué et des ragondins et ce pour de nombreuses raisons. De par son activité le rat musqué provoque l’érosion des berges ainsi que l’envasement des canaux, entrainement parfois des risques d'inondations accrues. Les rongeurs sont responsables de la modification d’un écosystème entier mais pas que, ils ont aussi un impact sur les activités humaines. Ce sont des herbivores qui se nourrissent le plus souvent de plantes et végétaux aquatiques mais il arrive aussi que faute d’approvisionnement, ils viennent s’attaquer aux cultures de maïs, colza, céréales, pommes de terres ou bien betteraves ravageant ainsi les récoltes des agriculteurs.
Enfin ils sont également porteurs de nombreuses maladies comme la leptospirose ou la maladie de Lyme se trouvant dans des zones humides et d’eaux stagnantes, qui peuvent être transmisent à l’homme.

Le rat musqué, une espèce nuisible

À la vu des dégâts causés par les deux espèces nuisibles, il est important de réduire les foyers ou bien de les limiter.

Le rat musqué ainsi que le ragondin sont catégorisés comme espèces nuisibles. Afin de réduire l’impact de ces espèces animales de nombreux arrêtés préfectoraux ont étés mis en place. Le ragondin ainsi que le rat musqué peuvent donc toute l’année être piégés, déterrés ou bien détruits à tir.

Le piégeage est très souvent la solution préférée des chasseurs. Néanmoins il est soumis à une réglementation.
Outre les mesures de distance des pièges entre les routes et les habitations, le piégeage est surtout régulé dans le temps. En effet, dans un soucis de respect de l’animal chaque piège doit être vérifié avant 12 et ce, tous les jours. Le non respect de ces règles est passible d’une amende.
L'écosystème a besoin de chasseurs qui pratiquent le piégeage afin de défendre notre belle nature. Le respect des règles est essentiel pour ne pas se faire pénaliser dans cette lutte, cependant respecter l’obligation de la vérification journalière des pièges peut s'avérer coûteux et chronophage.

Comment piéger efficacement le rat musqué ?

Avec Digitrap, ôtez-vous de l’obligation légale quant à la visite journalière des cages. Le dispositif de piégeage connecté muni d’un GPS permet d’alerter à distance de la fermeture des cages.
Dès lors qu’un animal est capturé vous êtes directement alertés par e-mail ou SMS. Sa fonction GPS et son radar infrarouge vous permettront de savoir si votre cage contient un animal.
Par conséquent, si aucun animal est détecté cela signifie que vous êtes exempté de la visite journalière de vos cages.
Simple d’utilisation, la solution s’installe en moins de 5 minutes et possède la fonction antivol afin de retrouver les éventuels braconniers séduits eux aussi par Digitrap. Le tout contrôlable à travers une interface web et mobile pratique.

Alors qu’attendez-vous pour venir en aide à la protection de notre milieu naturel ?
Pour en savoir plus sur Digitrap, rendez-vous ici !