Protéger son poulailler des fouines et des renards

Publié le 28 septembre 2020
Par Corentin B, Rédacteur chez Digitrap

Pour protéger son poulailler des fouines et des renards, il existe plusieurs solutions toutes simples et faciles à mettre en place. Le blog des piégeurs vous explique comment tenir à distance les prédateurs naturellement de vos poules et de leur lieux de vie.

Aménager un enclos pour protéger ses poules

Entre les prédateurs friands des œufs comme la fouine et ceux pour qui la poule sert de repas comme le renard, la sécurisation du poulailler permet de prévenir les attaques qui peuvent arriver de jour comme de nuit. 

Tout d’abord entourez entièrement votre poulailler d’un enclos grillagé solide. Plusieurs points sont à respecter pour que cet enclos soit aménagé de manière efficace :

  • La hauteur doit être comprise entre 1m60 et 2 mètres, voire 3 mètres si votre poulailler fait 2 mètres de haut. 
  • Prévoyez un toit constitué du même grillage pour éviter que le renard ne tente de sauter dans votre poulailler.
  • Les mailles du grillage doivent être très serrées (moins de 3 cm) pour protéger votre poulailler des fouines. Ces petits animaux peuvent s’introduire dans des trous de 5 cm pour aller manger les œufs de poule dont ils sont friands. La fouine peut également s’attaquer aux poules mais seulement par défense sur les poules agitées. Donc pour éviter le carnage, on privilégie du grillage à petit maillage.
  • Le grillage doit être enfoui dans le sol à 10 cm de profondeur minimum, 40 cm idéalement, et rabattu vers l’extérieur sur 60 cm de plate bande pour éviter que les renards ne creusent de trou pour passer en dessous.  
  • Les piquets formant l’armature du grillage sont à placer côté intérieur. 
  • La porte doit également être constituée du même grillage et fixée solidement sur un cadre en métal, de préférence, ou en bois. 
  • Ajoutez un autre grillage sous le passage de porte que vous enfouirez dans le sol et recouvrez-le de dallage. 

Pour que vos poules se baladent dans l’herbe en sécurité en dehors de l’enclos, pensez également à clôturer la zone plein-air que vous aurez prévu autour de l’enclos. 

Le soir avant que la nuit ne tombe, faites rentrer vos poules dans l’enclos grillagé et fermez bien la porte en la verrouillant. La nuit étant un moment moins surveillé et plus silencieux que la journée, c’est un timing privilégié des prédateurs. Pour vous éviter d’ouvrir la porte tous les matins et de la fermer tous les soirs manuellement, vous pouvez vous équiper d’une porte automatique. Cependant l’économie des gestes, n’économise pas le porte-monnaie...

Petit conseil : vérifiez souvent l’état de votre clôture car les rats sont attirés par l’odeur de la nourriture des poules et peuvent creuser des petits trous par lesquels les serpents, qui sont friands des œufs de poule, peuvent se faufiler. Si des trous apparaissent, empressez-vous de les réparer ou de changer le grillage et de renforcer la base de l’enclos. 

Vous pouvez aussi installer des cages pièges avec trappe pour les rats avec le dispositif Digitrap qui vous signalera la présence du rongeur dès qu’il sera piégé. Si vous découvrez une fouine dans votre cage, ne la tuez pas, car elle est un prédateur naturel des rongeurs. Si vous avez veillé à mettre un grillage avec des petites mailles, la fouine ne vous posera pas de problème. 

Vos animaux de compagnie éloignent les prédateurs

S’il est évident de surveiller ses poules lorsqu’elles sont en dehors de l’enclos grillagé, il est tout de même impensable de monter la garde soi-même toute la journée ! Le plus simple est donc d’adopter d’autres animaux qui protégeront instinctivement votre poulailler. 

Pour protéger la nourriture de vos poules et le poulailler des trous des visites des petits rongeurs, votre chat se chargera de chasser les petits oiseaux, les souris et les rats. 

Votre chien fera fuir les prédateurs des poules comme le renard, juste avec son odeur. Pour les plus téméraires qui oseront s’approcher de près, les grognements et aboiements les éloigneront définitivement. 

En ce qui concerne les mangeurs d’œufs et de poussins, comme les serpents (couleuvres et vipères), ajoutez un coq à votre poulailler, il attaquera les reptiles à chaque fois qu’il en croisera. 

Les oies et les jars (mâle de l’oie), sont aussi d’excellents gardiens au même titre qu’un chien, pour protéger vos poules depuis l’intérieur de l’enclos. Deux oies et un jar vous permettront d’assurer la protection continue de vos poules.  

Conseils supplémentaires pour protéger votre poulailler

Collectez bien vos œufs de poules chaque jour, ce qui évitera de tenter les mangeurs d’œufs de venir se ravitailler dans votre poulailler. 

Vérifiez bien qu’aucun accès en hauteur n’est possible, même si vous avez posé un grillage, un renard ou une fouine peut facilement grimper sur une branche ou une gouttière et se laisser tomber dans votre poulailler. 

Afin d’éviter les possibles attaques de rapaces, qui sont aussi des prédateurs de petites poules et poussins, vous pouvez installer un filet tendu au-dessus du parcours plein-air. Ou bien installer votre poulailler et son aménagement de sécurité sous des arbres pour qu’il ne soit pas facilement repérable du ciel. Les pies et les corbeaux sont aussi des mangeurs d’œufs, vous pouvez aussi intégrer une volière à votre poulailler pour le protéger des prédateurs volants. 

Les moineaux sont attirés par les graines en libre-service dans l’enclos, s’ils peuvent se faufiler à travers les mailles du filet ou bien en passant par la porte ouverte la journée, ils ne savent malheureusement pas retrouver la sortie tout seul. Vous pouvez donc en retrouver quelques-uns morts de fatigue dans l’enclos. Pensez donc à suspendre des vieux CD, à l’entrée de l’enclos, qui avec le vent et la lumière réfléchie par le soleil les éloigneront. 

Pour empêcher les rats d’accéder à votre poulailler, surélevez-le de 30 cm. Prenez tout de même des contenants hermétiques et que vous surélèverez pour que les graines des poules soient hors de portée des rats et souris. Puis videz les mangeoires pour la nuit.

Surveillez souvent votre poulailler et passez régulièrement là où passe vos poules, votre odeur fera fuir les prédateurs. Faite de même avec votre chien si vous en avez un, deux odeurs valent mieux qu’une seule ! Vous pouvez aussi laissez des touffes de poils de votre chien dans l’enclos.